Carrefour s’engage à embaucher 15 000 jeunes en 2021, dont la moitié issue des « quartiers difficiles »

Carrefour s’engage à embaucher 15 000 jeunes en 2021, dont la moitié issue des « quartiers difficiles »

Paris Vox – Discrimination « positive ». Alexandre Bompard, le PDG du groupe carrefour, a annoncé l’embauche de 15.000 jeunes pour l’année 2021, dont 50 % de jeunes des quartiers  dits « défavorisés », bien qu’on y engloutisse des milliards d’argent public depuis des années.

Au micro de RTL, l’homme d’affaires a expliqué  :

« Il y a un peu plus de 20 % de chômeurs de moins de 25 ans et 750.000 jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail. La crise sanitaire, « plongeant beaucoup d’entreprises en difficulté, menace donc ces nouveaux arrivants. Cette année, pour ce qu’on peut appeler la génération Covid, c’est d’une complexité folle. Je ne peux rester les bras croisés en tant que « premier employeur privé de France. »

C’est pourquoi Alexandre Bompard a affirmé vouloir prendre deux grands engagements, le premier consistant  à augmenter le nombre de postes destinés aux jeunes chez Carrefour, avec l’embauche de 15000 jeunes en 2021, et le second consistant à «  promouvoir i l’égalité des chances  » en favorisant l’embauche des « jeunes issus des quartiers difficiles  », c’est-à-dire des cités de l’immigration. Les jeunes de la «  France périphérique  », des campagnes oubliées, passeront, comme d’habitude, en second.

Le groupe prévoit également pour les nouveaux embauchés en  alternance de financer leur permis de conduire à hauteur de 500 euros.