Faire un don
Réseau de proxénétisme bulgare: jusqu’à dix ans de prison  pour les accusés

Réseau de proxénétisme bulgare: jusqu’à dix ans de prison pour les accusés

Paris Vox – Hier, des peines allant jusqu’à dix ans de prison ont été prononcées par le tribunal correctionnel de Bobigny envers les membres d’un vaste réseau de proxénétisme bulgare qui sévissait en Ile-de-France.

Ils étaient quinze ressortissants bulgares à comparaître pour «proxénétisme aggravé», «traite des êtres humains» et «association de malfaiteurs». Tous été condamnés à des peines d’emprisonnement, allant de six mois à dix ans selon leur degré d’implication dans la structure criminelle.

Les cinq plus hauts « responsables » ont logiquement  écopé des condamnations les plus lourdes, soit jusqu’à 10 ans de prison ferme et 500 000 euros d’amende, assorties d’une interdiction définitive de territoire français à l’issue de leur peine.

Tous les prévenus ont par ailleurs été condamnés à l’interdiction de porter ou de détenir une arme soumise à autorisation pendant une durée de dix ans.

Ces condamnations font suite au démantèlement d’un vaste réseau de proxénétisme ayant agi entre 2015 et 2018 en Ile-de-France, plus particulièrement aux portes de Paris, en Essonne et dans le Val-de-Marne.

Les prostituées étaient recrutée en Bulgarie , via des promesses d’emploi mensongères. Les jeunes femmes étaient ensuite prostituées, régulièrement violentées et privées de la quasi-totalité des revenus de leur activité.