Nicolas Sarkozy bientôt jugé pour « corruption » et « financement illégal de campagne électoral »

Nicolas Sarkozy bientôt jugé pour « corruption » et « financement illégal de campagne électoral »

Paris Vox – L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy sera jugé au printemps 2021 pour « financement illégal de campagne électorale ». Avant cela, il comparaîtra également pour « corruption ».

L’idole déchue de la droite d’affaires comparaîtra du 17 mars au 15 avril 2021 pour «  financement illégal de campagne électorale  », un délit passible d’un an de prison et de 3 750 euros d’amende. Cette annonce a été faite par parquet de Paris.

Nicolas Sarkozy est poursuivi pour avoir dépassé le seuil légal de dépenses électorales de plus de 20 millions d’euros, en dépit d’alertes des comptables de la campagne présidentielle en mars et avril 2012.

Avant ce deuxième procès, l’ex-président sera jugé pour «  corruption  » et «  trafic d’influence  » du 23 novembre au 10 décembre, aux côtés de son avocat Thierry Herzog et de l’ancien magistrat à la Cour de cassation Gilbert Azibert.

Dans cette affaire, il est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir début 2014, par l’entremise du premier, des informations secrètes auprès du second dans une procédure concernant la saisie de ses agendas en marge de l’affaire Bettencourt, en échange de son soutien pour un poste à Monaco.

La multiplication de ces affaires laissent songeurs à l’heure où certains continuent à voir dans Nicolas Sarkozy un possible «  recours  » pour la droite française…