Comptes de campagne d’Emmanuel Macron : une association anti-corruption porte plainte

Comptes de campagne d’Emmanuel Macron : une association anti-corruption porte plainte

Paris Vox – Nouvelle mauvaise publicité pour celui qui prétendait incarner la « République exemplaire », le Front républicain d’intervention contre la corruption (Fricc), va en porter plainte en auprès du parquet national financier pour obtenir l’ouverture d’une enquête sur les comptes de campagne du président Emmanuel Macron.


En effet, même si ces comptes ont été validés par la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) divers médias avaient mené des enquêtes et révélé que le camp « macroniste » avait bénéficié d’avantages indus sous la fourme de « prix cassés » et de « ristournes cachées » (pouvant aller jusqu’à moins 75 % !) de la part de prestataires de service (loueurs de salle par exemple…). Dans l’espoir de quelles compensations ?

C’est sur toutsces éléments que l’association citoyenne anti-corruption veut que la la lumière soit faite, précisant que la Commission de contrôle autorise normalement des rabais ou remises « dans une limite maximale comprise entre 15 % et 20 % ». L’association va donc porter plainte pour « financement illégal de campagne électorale ».

De son côté, la CNCCFP continue à affirmer qu’il n’y a pas eu « d’irrégularités » dans les comptes de M. Macron et que les remises évoquées étaient « acceptables ».

Fermer le menu