L’ex-beau-père de Raphaël Enthoven assigne en justice l’éditeur de l’écrivain

L’ex-beau-père de Raphaël Enthoven assigne en justice l’éditeur de l’écrivain

Paris Vox – Psychodrame à Saint-Germain des prés ! Voilà que les philosophes progressistes de gauche s’étripent en famille ! Ainsi  le pédopsychiatre Isi Beller a annoncé attaquer les Editions de l’Observatoire, qui viennent de publier « le Temps gagné » de son ex-gendre, Raphaêl Enthoven. L’éditeur est attaqué  pour diffamation, injure et atteinte à la vie privée. On lui réclame 70 000 euros de réparations.

Présenté selon lui sous les traits d’Isidore, un homme brutal et maltraitant, Isi Beller aurait  hésité durant deux semaines avant de recourir à la justice. Mais de nombreux médias l’ayant cité et «  Paris Match  » ayant même publié sa photo, Isi Beller a finalement décidé d’attaquer ce roman qui crée le scandale dans le microcosme germanopratin, notamment parce qu’il prend également à partie l’intouchable Bernard Henri-Lévy.

Isi Beller,, aujourd’hui âgé de 80 ans, psychanalyste spécialisé dans les troubles du langage, a doncassigné les Editions de l’Observatoire devant le tribunal de grande instance de Paris, le 2 septembre, pour « diffamation », « injure » et « atteinte à la vie privée ». Par le truchement de son avocat Me Vincent Tolédano, l’ex-compagnon de la mère de Raphaël Enthoven demande 70 000 euros de dommages et intérêts (30 000 euros au titre de la diffamation, 20 000 euros pour l’injure et 20 000 euros pour l’atteinte à la vie privée), le retrait des passages litigieux et la publication de la condamnation dans trois organes de presse.