Un camp de migrants s’installe devant la mairie de Paris

Un camp de migrants s’installe devant la mairie de Paris

Paris Vox – Au cours de la nuit dernière, une centaine de familles de migrants se sont installées dans la nuit de lundi à mardi sur le parvis de la mairie de Paris.  Elles réclament un accueil « digne », une prise en charge ainsi qu’un hébergement.

L’installation sauvage s’est réalisée peu avant minuit et concerne plus de 200 personnes. Les migrants, comme toujours encadrés par les militants immigrationnistes des associations subventionnées du type Utopia56, sont essentiellement originaires de Somalie, d’Afghanistan et de Côte d’Ivoire. On compterait parmi eux  59 enfants et quinze femmes enceintes. En quelques minutes c’est plus d’une centaine de tentes  qui ont été installées face à l’Hôtel de Ville.

Ce nouveau coup d’éclat médiatique a pour but de mettre la pression sur la Mairie de Paris qui ne répondrait pas aux appels des associations selon ces dernières. La plupart des migrants présents viennent de campements sauvages situés au nord de Paris. Les responsables des associations exigent pour ceux-ci un «  hébergement digne et inconditionnel  ».

Enième action « symbolique », ce rassemblement veut « rendre visible » les migrants rejetés en périphérie de la capitale. Cependant, aucun des acteurs de l’opération ne demande la régulation ou l’arrêt de l’immigration, pourtant seuls moyens de faire cesser la reformation perpétuelle de campements illégaux et indignes.