François de Rugy candidat à la présidence du groupe LREM à l’Assemblée

François de Rugy candidat à la présidence du groupe LREM à l’Assemblée

Paris Vox – L’affaire des homards a peine digérée, le sémillant François de Rugy s’est porté candidat à la présidence du groupe LREM à  l’Assemblée National. L’ancien ministre, qui avait été contraint de démissionner  suite à la révélation de ses habitudes fastueuses payées par l’argent du contribuable lorsqu’il était à la présidence de l’AN, compte peut-être guigner à nouveau le  confortable perchoir…

Le député  a expliqué hier vouloir «  rassembler  » la majorité pour la suite du quinquennat. M. de Rugy  a ainsi invité les autres candidats (Mme Aurore Bergé, MM. Christophe Castaner et Fabrice Anato) à préciser «  comment ils veulent que le groupe LaREM soit efficace dans les 18 mois utiles restants,  pour agir, faire de bonnes lois, de bons budgets  ».  Il serait en effet presque temps…

Par ailleurs, l’ancien ministre « allergique aux crustacés »  a estimé, avec beaucoup d’originalité, que les députés LaREM devaient être les « porte-voix des Français  confrontés à  des souffrances économiques et sociales  ». Ces fameux gens « qui ne sont rien » selon les mots de leur chef de file Emmanuel Macron…

Concernant sa démission du gouvernement d’Edouard Philippe, le 17 juillet 2019 à la suite de révélations sur son train de vie, le député a jugé que «  l’eau a coulé sous les ponts  »  et que «  ceux que je connais (…) me disent que l’ampleur qu’avait prise l’affaire était complètement décalée avec la réalité, c’était trop, précisant qu’il n’y a jamais eu de suite judiciaire  ».

Bref, tout est oublié, retour à la bonne gamelle  !