« Paris Vox, les infos capitales, sans faire mal ! »

« Paris Vox, les infos capitales, sans faire mal ! »

Paris Vox – Au coeur d’une actualité pessimiste, Jean Ernice imagine un journal ou tout irait bien. Ironie exigée !

Quotidien morose

Dieudonné vient de se faire virer de Facebook. Il y a quelques jours, Alexandre Douguine était exclu de Youtube. Quelques autres jours plus tôt, c’est Alain Soral qui était mis en garde à vue pour crime de parole et de libre expression ?

Il devient dangereux de penser, d’écrire ou de dire ce que l’on pense. Il est inexact d’avancer « qu’on peut plus rien dire » comme le chantait Bourdon, on peut en effet toujours essayer de s’exprimer mais cela coûte cher dorénavant… Les tribunaux suivent rapidement la censure des réseaux sociaux.

Imaginons, un instant quel site d’information serait idéal pour le pouvoir. Il ressemblerait sans doute fort à BFM TV ou même à 20 Minutes. Ainsi, on peut rêver à un contenu francilien qui plairait lui aussi à tous.

« Paris Vox », les infos capitales, sans faire mal !

Ce début août est assez caniculaire, mais nos lecteurs seront heureux d’apprendre que les températures vont baisser prochainement. Voilà qui fera plaisir à nos chers têtes blondes et à nos aînés qui souffrent parfois des températures élevées. Surtout, pensez à bien vous hydrater !

Paris est vide, c’est donc l’occasion pour vous de visiter les musées. La Joconde n’a jamais été aussi facile à approcher. Le masque, obligatoire, dans les travées assez vides du musée vous permettra en plus d’éviter les effluves buccales des autres (rares) visiteurs.

Parmi les autres bonnes nouvelles à signaler, notera la fermeture nocturne de la brasserie du « Pied de Cochon ». Le restaurant, autrefois couru, est déserté tant Paris est vide. Alors que certains s’échineront à souligner que c’est la preuve que l’économie tourne au ralenti, il faut plutôt se féliciter du calme retrouvé de ce quartier et du bonheur voisins qui peuvent enfin dormir les fenêtres ouvertes.

Le traçage téléphonique est à l’étude. Les clients des bars et des restaurants inscriront bientôt leurs noms et coordonnées sur un registre tenu par les restaurateurs. En cas de détection d’un cas parmi les clients, on pourrait alors appeler l’ensemble des autres clients pour les prévenir du risque de contracter la maladie. Loin d’être une nouvelle forme de contrôle social, cette mesure permettrait au contraire une plus grande sûreté pour tou.t.e.s.

Plus de sévérité pour les non masqués :

Cette mesure, de bon sens, sera sans doute un coup d’arrêt aux trop nombreux d’actes de délinquance faciale. Combien de gens irresponsables oublient leurs masques à la plage ou dans la forêt alors qu’ils pourraient contaminer des palourdes ou des escargots ? De plus, si cette sévérité venait à devenir la règle dans les domaines délictuels, on pourrait avoir de vraies bonnes surprises ! Hélas il semble, que ce ne soit pas encore envisagé…

Malgré cela, remercions le gouvernement de prendre tant soin des français, qui mourront peut-être poignardés pour une cigarette refusée à un discriminé ou écrasés par un chauffard en manque de vacances au bled, mais certainement pas du Covid-19 !

Jean Ernice