Élections municipales : analyse des résultats à Paris

Élections municipales : analyse des résultats à Paris

Paris Vox – Quelques jours après les élections municipales, penchons-nous posément sur les nouveaux rapports de force au conseil de Paris et dans les différents arrondissements de la capitale. Les arrondissements « sinistrés » de la capitale demeurent rose / vert. Place à l’analyse !

La participation aura été bien faible dans la capitale et s’élève finalement au taux de 36,7 %. Anne Hidalgo remporte l’élection comme attendue et devrait être intronisée Maire de Paris le vendredi 3 juillet lors du Conseil de Paris.

Anne Hidalgo et ses colistiers s’imposent dans dix arrondissements. Les arrondissements « à problèmes » sont restés fidèles à Anne Hidalgo. Ainsi, les quartiers de la Salle de Shoot, de Stalingrad ou encore de la colline du Crack continuent à voter pour la majorité sortante, ce qui peut surprendre.

Conseil de Paris

La liste d’Anne Hidalgo rafle 96 sièges contre 60 pour la liste Dati. Agnès Buzyn, qui ne sera pas présente personnellement, aura 6 de ses colistiers sur ses listes. Enfin Danielle Simonnet, candidate de la France Insoumise, siégera de nouveau au conseil de Paris.

Arrondissements où la liste Hidalgo termine en tête :

  • Paris centre (Ancien 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissement) : Ariel Weil
  • 6ème arrondissement : Jean-Pierre Lecoq
  • 10ème arrondissement : Alexandra Cordebard
  • 11ème arrondissement : François Vauglin
  • 12ème arrondissement : Emmanuel Grégoire
  • 13ème arrondissement : Jérôme Coumet
  • 14ème arrondissement : Carine Petit
  • 18ème arrondissement : Éric Lejoindre
  • 19ème arrondissement : François Dagnaud
  • 20ème arrondissement : Éric Pliez

Arrondissements ou la liste Dati termine en tête :

  • 5ème arrondissement : Florence Berthout
  • 7ème arrondissement : Rachida Dati
  • 8ème arrondissement : Jeanne d’Hauteserre
  • 15ème arrondissement : Agnès Evren
  • 16ème arrondissement : Francis Szpiner
  • 17ème arrondissement : Geoffroy Boulard

Arrondissement ou la liste Buzyn termine en tête :

  • 9ème arrondissement : Delphine Bürkli

Conclusion

Rien de nouveau pour Paris donc après cette élection… Anne Hidalgo et ses alliés verts s’imposent facilement dans leurs arrondissements. La droite se maintient dans ses bastions. LREM est en déroute à Paris, ni Villani ni Buzyn ne seront présents au Conseil de Paris.

La seule opposition « radicale » à Anne Hidalgo sera incarnée par Danielle Simonnet de la France Insoumise.

Pour plus de graphiques, nos confrères d’Actu.fr propose une infographie complète ici.