Un nouveau campement de migrants clandestins s’installe à Paris

Un nouveau campement de migrants clandestins s’installe à Paris

Paris Vox – Histoire sans fin… Environ 70 jeunes migrants clandestins originaires d’Afrique de l’ouest sont installés depuis lundi dans un campement situé dans le 11e arrondissement de la capitale. Comme d’habitude ils sont encadrés par les associations « humanitaires » immigrationnistes subventionnées par l’argent public.

En effet, ce sont plus d’une  centaine de volontaires d’associations d’aide aux migrants (Utopia56, Comede, MSF…) qui ont participé au montage du campement illégal.

Si les militants immigrationnistes présentent ces jeunes  comme des «  mineurs isolés  », plusieurs d’entre eux ont été reconnus majeurs par les autorités mais contestent cette décision. Un certain nombre de ces migrants étaient déjà logés dans des hôtels dont ils ont été sortis pour participer à cette nouvelle «  action coup de poing  » visant à interpeller les autorités et à faire «  culpabiliser  » la population.

De leur côté, les associations, toujours plus exigeantes, militent pour que ces jeunes reconnus majeurs mais qui ont fait un recours soient considérés comme mineurs, donc enfants en danger, le temps du jugement définitif. Selon elles, ils seraient actuellement environ 300 à Paris et en banlieue.

Pour les militant pro-migrants, pas question cette fois de se contenter d’une simple «  mise à l’abri  », ils «  exigent  » (sic) une prise en charge durable pour «  leurs  » (sic) jeunes.  En attendant l’arrivée des prochaines cohortes de clandestins, puisque ces militants «  philantropes  » sont opposés à toute limitation ou  arrêt de l’immigration. Un aveuglement idéologique que les français ne sont pas prêts de finir de payer, dans tous les sens du terme…