Hidalgo : l’enfer automobile continue, moins de parking et vitesse réduite…

Hidalgo : l’enfer automobile continue, moins de parking et vitesse réduite…

Paris Vox – La politique anti-voiture d’Anne Hidalgo risque de s’accélérer si elle est réélue maire de Paris. Parmi les mesures envisagées, l’abaissement de la vitesse et l’interdiction programmée des véhicules Diesel.

Le second tour des élections municipales est prévu pour le 28 juin. Anne Hidalgo, maire sortant, truste la première place des sondages et semble bien placée pour être réélue.

Certaines mesures au programme d’Anne Hidalgo vont pourtant énerver plus d’une personne. La place de la voiture, déjà fortement réduite lors de son premier mandat, va être encore plus limitée. Ainsi, la vitesse passera dans la plupart des rues à 30 km/h et à 50 km/h sur le périphérique.

Par ailleurs, l’interdiction des voitures diesel sera promulguée pour 2024.

Dernier point anti voiture, la disparition de nombreuses places de parking. David Belliard explique l’ambition dans les colonnes du monde qu’on peut résumer ainsi : « en cinq ans, la moitié des places de parking devrait par ailleurs être supprimée ».

Les automobilistes dans Paris, dont une majorité ne vivent pas à Paris, apprécieront certainement à leur juste valeur ces nouvelles mesures…