Paris dans la littérature

Paris dans la littérature

PARIS VOX – EN PARTENARIAT AVEC LA REVUE LITTÉRAIRE NON CONFORME LIVR’ARBITRES, RETROUVEZ DÉSORMAIS RÉGULIÈREMENT SUR PARIS VOX UNE SÉLECTION D’EXTRAITS DE TEXTES LITTÉRAIRES ÉVOQUANT PARIS ET L’ILE DE FRANCE, LEUR HISTOIRE, LEURS HABITANTS, LEURS RUES ET LEURS MONUMENTS…. AUJOURD’HUI, GINO SEVERINI.

Faut-il renverser la Tour Eiffel  ?

Il y a une vingtaine d’années nous étions bien peu à comprendre la beauté de la Tour Eiffel et à oser la proclamer. Cela prouve qu’elle était en avance sur son temps. En effet l’état d’âme du «  machinisme  » dont elle est une des plus importantes expressions, est encore mal digéré et peu assimilé par la plupart des artistes contemporains. Dans le «  futurisme  » cet état d’âme avait trouvé son esthétique. Malheureusement la guerre dispersa les hommes et les idées, mais tous les hommes ne sont pas morts et certaines idées même galvaudées, sont encore actuelles et vivantes. La Tour Eiffel en est, dans une certaine mesure, le symbole  ; elle est d’ailleurs, belle comme une œuvre d’art.

Gino Severini, Réponse à l’enquête « Faut-il renverser la Tour Eiffel ? » menée par Gaston Picard pour la Revue Mondiale – Mai, juin 1929.

Gino Severini (né le 7 avril 1883 à Cortone, dans la province d’Arezzo en Toscane et mort le 26 février 1966 à Paris) est un peintre italien faisant partie du mouvement futuriste.