Manifestations devant l’Ambassade US : Lallement dit « non » mais pour quel résultat ?

Manifestations devant l’Ambassade US : Lallement dit « non » mais pour quel résultat ?

Paris Vox – La Préfecture de Police de Paris a prononcé deux interdictions de manifester devant l’Ambassade des Etats-Unis prévues le 6 juin. Des « interdictions » formelles aussi inefficaces que les précédentes ?

On a pu lire sur les réseaux sociaux un appel à se rassembler devant l’ambassade des États-Unis samedi 6 juin en mémoire de Georges Floyd. C’est le cas notamment de la Ligue de Défense Noire Africaine (LDNA). Ce groupuscule qui appelle à dissoudre l’Église Catholique, incite ses troupes à se mobiliser à partir de son compte Twitter.

Organiser le 6 juin une manifestation hostile devant l’Ambassade américaine a de quoi surprendre les plus américano-sceptiques !

Plusieurs associations ont été plus légalistes en déposant des déclarations afin de manifester, c’est le cas de l’association de défense des droits humains nommée Mouvement YoAllahSuurEn. C’est également le cas du collectif « Brigade Anti-Négrophobie ».

Ces deux rassemblements ont cependant été interdits par arrêtés préfectoraux par le Préfet Lallement. Le Rassemblement pour Adama, lundi, avait déjà été interdit, ce qui n’avait empêché ni sa tenue ni les nombreux incidents qui avaient émaillé cette manifestation sauvage.

Dans ces conditions on peut se demander si la Préfecture saura assurer l’interdiction faite à ces associations ou s’il s’agit seulement d’une interdiction de façade… L’Etat va-t-il encore une fois perdre la face devant les mobilisations communautaristes ?