A Versailles Auctorum se lève face aux mesures liberticides : « il y a des Français qui ne se rendent pas »

A Versailles Auctorum se lève face aux mesures liberticides : « il y a des Français qui ne se rendent pas »

Paris Vox – De plus en plus de voix s’élèvent face aux décisions prises par le gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire. C’est notamment le cas à Versailles, ou les militants d’Auctorum ont pris la parole devant la Préfecture afin d’affirmer : « il y a des Français qui ne se rendent pas ».

La vidéo publiée par Auctorum

« Il y a des Français qui ne se rendent pas ». Tel est le message qu’ont voulu faire passer des citoyens français rassemblés dans de nombreuses villes de France, à l’occasion d’un mouvement rassemblant au delà des partis politiques traditionnels.

Une mobilisation de défiance vis à vis des autorités multiplient les mesures liberticides (surveillance, drônes, contrôles inopinés…) pour des raisons sanitaires, ces mêmes autorités qui portent pourtant la responsabilité de la gravité de la situation dans laquelle elles ont plongé la France.

Voici le texte prononcé devant la préfecture de Versailles.

Une action partout en France

Des actions similaires ont été menées devant plusieurs préfectures et sous préfectures en France par d’autres groupes militants.

C’est le cas notamment des militants de l’Alvarium que nous avions rencontrés il y a peu.

Les libertés individuelles sont oubliées face à l’enjeu sanitaire. Le prix de la santé collective semble plus important que celui de la liberté aux yeux de nos dirigeants. Il s’agit pourtant d’une véritable question philosophique qui ne saurait être balayé d’un simple revers de la main comme cela est fait actuellement.