Reprise du football : les « ultras » font entendre leurs voix

Reprise du football : les « ultras » font entendre leurs voix

Paris Vox – De nombreux groupes de supporters « ultras » lancent un appel commun aux instances du football français afin de demander une reprise du football dans des stades avec du public.

Un appel à ne pas reprendre le football dans des stades à huis-clos est lancé par plusieurs groupes « ultras » à travers leurs réseaux sociaux.

Ce communiqué est signé par la plupart des nombreux groupes de supporters à tendance « ultras » français. Il est notamment paraphé par les groupes franciliens comme les Red Star Fans, le Collectif Ultras Paris , le Kop Banlieue de Créteil ou encore les deux groupes du PFC, le Old Clan et les Ultras Lutetia.

Étonnant par contre, aucune association de supporters marseillaises n’a signé cet appel. Peut-être sont-ils gênés par certaines formulations du communiqué comme celle dénonçant le déracinement actuel du football, ces supporters -comme certains groupes signataires il est vrai- arborant régulièrement les drapeaux de pays exotiques parfois sans rapport avec leur club ou la nationalité de leurs joueurs.

Cette demande des associations « ultras », de jouer dans des stades avec du public, peut s’entendre, toutefois on peut se demander ce que pèse la voix de ces amoureux du football face aux enjeux financiers que représentent les droits télévisuels. Certains présidents de clubs, déjà en délicatesse avec leurs supporters, pourraient faire le choix du portefeuille et renoncer au public pour faire jouer rapidement de nouvelles rencontres.

Le communiqué souligne par ailleurs les actions menées (collecte de fonds, maraudes…) par de nombreux groupes à travers la France pour aider les hôpitaux en cette période de crise sanitaires.