Municipales : ça ne se bouscule pas aux urnes pour le moment

Municipales : ça ne se bouscule pas aux urnes pour le moment

Paris Vox – De nombreuses voix s’élevaient pour le report des élections municipales dans le contexte sanitaire. Si le maintien des élections va faire débat, les citoyens sont moins nombreux à être allé voter à midi.

Les départements ou moins d’électeurs se sont déplacés

  • Dans le Val-de-Marne le taux de participation est de 11,61 % (pour rappel : 16,66 % en 2014).
  • Dans le Val d’Oise le taux à midi est de 12,86 % contre 16,58 % en 2014.
  • Dans les Yvelines le taux est de 15,07 % ce qui s’approche des 15,87 % de 2014
  • En Seine-et-Marne 18,62 % des électeurs se sont présentés aux urnes (21,81 % en 2014)
  • A Paris, 12,61 % de votants à midi en recul d’un point par rapport à 2014 (13,73 %)

Certains départements ont été plus citoyens qu’en 2014

  • Dans les Hauts-de-Seine le taux est de 15,89 % alors qu’en 2014, il était de 14,24 %.

A l’échelle nationale, 18,38 % des électeurs se sont déplacés contre 23,16 % en 2014.

De nombreuses voix se sont élevées pour demander le report des élections. C’est le cas d’homme politiques de premier plan, on peut citer par exemple Valérie Pecresse, présidente de la Région Ile-de-France. Les autorités médicales étaient également pour ce report, le président de la Commission médicale de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris demandait ainsi aux gens de ne pas aller voter ce dimanche.