Viol sur une mineure de 13 ans : le plombier pakistanais devant la cour d’assises des Yvelines

Viol sur une mineure de 13 ans : le plombier pakistanais devant la cour d’assises des Yvelines

Paris Vox – Débute demain, jeudi 27 février, le procès du plombier d’origine pakistanaise, aujourd’hui âgé de 26 ans, accusé d’avoir violé une jeune fille de 13 ans, en novembre 2017, à Rambouillet.

Les faits s’étaient déroulés lors d’une intervention de réparation de sanitaires au domicile de la jeune fille.

L’accusé travaillait comme sous-traitant d’une société de travaux généraux. Bien qu’il soit arrivé du Pakistan à l’âge de 16 ans, il ne parle toujours  pas le français et a déjà été soupçonné d’avoir commis deux agressions sexuelles en 2010 à Argenteuil (Val-d’Oise) sur deux femmes qu’il avait suivies dans la rue. Mais il avait été relaxé six ans plus tard par le tribunal pour enfants. Laxisme habituel de la justice dont on peut une nouvelle constater les terribles conséquences.

Confondu malgré ses dénégations par le témoignage de la victime et par son  ADN, il a alors expliqué n’avoir jamais eu de rapports sexuels de sa vie car sa culture les proscrit hors de liens du mariage puis a affirmé que la jeune fille – qui souffre encore aujourd’hui d’angoisses post-traumatiques – l’avait «  aguiché  ».

« Nous sommes jeunes et en vie, il n’y a pas de mal à ça », a-t-il même déclaré lors d’une de ses auditions.

Le verdict est attendu ce vendredi soir.