Ivry (94) : la mairie communiste va soutenir financièrement les grévistes

Ivry (94) : la mairie communiste va soutenir financièrement les grévistes

  • Post Category:À la une

Paris Vox – Double peine pour les contribuables de la commune d’Ivry. En plus d’être privés de transports publics, une partie de leurs impôts locaux va être utilisée pour soutenir les fonctionnaires grévistes.

En effet, sur proposition de l’opposante socialiste Sigrid Baillon, le conseil municipal à majorité communiste, qui soutenait déjà clairement le mouvement social, a approuvé ce « geste immédiat » en faveur des salariés grévistes.

La commune va donc contribuer à une caisse de grève. La somme de 2 000 € a été validée par l’assemblée. Le maire a toutefois souligné la nécessité de « trouver la bonne caisse », « quelque chose d’assez neutre », afin que l’initiative ne puisse pas être rejetée par la préfecture.

La mairie d’Ivry avait déjà à plusieurs reprises dénoncé le projet gouvernemental de réforme des retraites jugé «  injuste  ». Reprenant un slogan des manifestants, le maire, Philippe Bouyssous, avait même émis le vœu suivant  : «  « Pourvu que les fêtes de fin d’année ne gâchent pas les grèves de Noël. »

Si le taux de grévistes à la SNCF est tombé à 9,5 %, les perturbations du réseau se poursuivent car les plus mobilisés restent les conducteurs de trains dont plus de la moitié sont actuellement grévistes.