Les stations et gares où les usagers ont peur : la Gare du Nord en tête

Les stations et gares où les usagers ont peur : la Gare du Nord en tête

Paris Vox – C’est le quotidien Le Figaro qui  s’est procuré la liste des gares et stations de métro les plus « anxiogènes » de Paris et d’IDF. Un document qui traduit le profond sentiment de peur qui règne dans les transports ferrés d’Île-de-France.

 Ce document est l’un de ceux débattus, ce jeudi, à l’occasion d’un colloque organisé à Paris par la région Île-de-France sur la «sécurité dans les transports». Il s’agit des résultats d’une enquête spécifique, en partenariat avec Île-de-France Mobilités pour laquelle  515 222 clients majeurs abonnés aux cartes annuelles de transport du réseau ferré régional RATP-SNCF ont été sollicités. Plus de 55.000, soit près de 10 %, ont répondu, une proportion très importante pour ce type de sondage.

Ainsi,  c’est la gare du Nord est en tête du palmarès des gares les plus «anxiogènes» du réseau d’Île-de-France,  suivie par Châtelet-les-Halles, puis Saint-Lazare, Châtelet, La Défense et la gare de Lyon.

Treize «points chauds» sont particulièrement signales, de la gare de l’Est à celle de Saint-Denis, en passant par Place-de-Clichy, Stalingrad, Auber, Juvisy, Charles-de-Gaulle-Étoile, Nation, République, Montparnasse-Bienvenüe, Barbès-Rochechouart ou Marcadet-Poissonniers.

Au total, plus de 770 lieux ont ainsi été signalés, un chiffre colossal qui montre clairement le climat de crainte qui règne dans les transports franciliens du fait du très grand nombre d’incidents et d’agressions qui s’y déroulent.

Fermer le menu