Essonne : un mort et trois blessés dans un camp de Roms

Essonne : un mort et trois blessés dans un camp de Roms

Paris Vox – Une bagarre sanglante a éclaté dans un camp de Roms situé sur la commune de Bondoufle dans l’Essonne, dans la nuit de mercredi à jeudi.

 Selon les premiers témoignages récoltés par les enquêteurs des services de police, sept personnes, extérieures au camp y auraient fait irruption  armées de pistolets à grenaille et de battes de base-ball.

Un possible règlement de comptes qui a mal tourné pour les assaillants, Certaines dont trois trois n’auraient pas réussi à quitter le camp et se seraient fait «lyncher» par des occupants des lieux, notamment à coups de barres de fer et de bâtons.

Le bilan de cet affrontement est très lourd, puisqu’un homme est décédé et trois autres ont été blessés et transportés à l’hôpital.

L’homme décédé, dont l’identité est à ce stade inconnue, est mort d’un arrêt cardio-vasculaire après avoir été frappé à la tête.

Les causes de la rixe sont pour le moment encore inconnues.

Ce nouveau fait-divers révèle une fois de plus la violence endémique qui ronge l’Ile-de-France.

Le camp de Roms de Bondoufle, véritable décharge à ciel ouvert, avait été ravagé  par un incendie en octobre 2018. Evacué (57 personnes avaient été relogées par la municipalité), il s’est peu à peu reconstitué.

Fermer le menu