C’est la rentrée : Connaissez-vous « La Cocarde Etudiante » ?

C’est la rentrée : Connaissez-vous « La Cocarde Etudiante » ?

Paris Vox – A l’approche de la rentrée universitaire, nous sommes allés à la rencontre des responsables de « La Cocarde Etudiante ». Voici quelques éléments pour mieux connaître le syndicat étudiant.

Pourriez-vous présenter sommairement le syndicat La Cocarde Etudiante à nos lecteurs ?

Née en 2015, La Cocarde Étudiante est un mouvement qui a vocation à défendre les étudiants des délires idéologiques de l’extrême gauche ainsi qu’à promouvoir une université comme lieu d’accès au savoir et à sa transmission et non comme modèle entrepreneurial recherchant une rentabilité. 

Ce combat est possible car nous sommes élus dans plusieurs conseils d’université et parce que nous sommes très présents sur le terrain, comme lors de l’opposition aux blocus l’an passé. 

Grâce à des effectifs grandissants, nous avons pu diversifié nos activités : un cycle mensuel de conférences politiques et métapolitiques, un cercle littéraire, des formations à la rédaction d’articles, des sorties culturelles et sportives. 

Enfin nous ne négligeons pas le côté camaraderie que doit comporter tout mouvement de jeunesse, et organisons ainsi régulièrement des pots et des soirées sur le modèle des BDE.

Qu’est-ce qui vous différencie de l’Uni ?

L’UNI n’est plus le syndicat qu’il a jadis été, il ne se réveille que la veille des élections étudiantes, avant de retourner hiberner. Idéologiquement, ils appartiennent à cette droite bourgeoise et libérale qui est heureusement en voie d’extinction. Ils ne survivent que grâce à l’argent public et à celui des Républicains. Avec des moyens financiers infimes par rapport aux leurs, nous faisons bien davantage. Enfin nous sommes très attachés à notre liberté vis-à-vis des partis, bien que certains d’entre nous fassent partie de l’un ou de l’autre et que nous soyons transpartisan. L’UNI peut bien tenir parfois un discours droitier dans les facs, ils ne pourront jamais sortir des bras de LR ou dévier ouvertement de la ligne de ses dirigeants, sous peine de se faire taper sur les doigts.

Nous, nous sommes libres.

Êtes-vous présents dans toutes les universités parisiennes ?

Nous sommes présent dans toutes les universités parisiennes, de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à Sorbonne-Université (Paris 4 + Paris 6) en passant par Assas, Diderot, Créteil, Nanterre, etc. 

Des projets pour cette rentrée ?

Consolider notre mouvement comme première force jeune de droite en Ile-de-France, et continuer notre développement dans les universités de toute la France : nous venons par exemple d’ouvrir de nouvelles sections à Lille, Strasbourg, Metz, Reims, Nancy ou Pau. 

Comment vous contacter ?

Nous sommes présents sur Facebook, Twitter et Instagram, où chaque étudiant peut nous contacter afin de rejoindre une section existante ou participer au lancement de nouvelles. Nous sommes également joignables par mail (lacocardeetudiante@gmail.com), mais on peut aussi adhérer directement sur notre site internet  (lien : https://cocardeetudiante.com/adherer/ )

On vous laisse conclure librement !

La Cocarde Étudiante offre un cadre de formation, de militantisme et surtout d’amitié pour chaque étudiants qui s’y engage. Nous savon mettre en valeurs les capacités et les aptitudes de ceux qui nous rejoignent dans le combat principal qui demeure le nôtre : répondre à notre mesure aux défis de notre temps : situation politique, démographique et écologique de la France – et de l’Europe en général. L’heure est à l’engagement pour tous les patriotes si nous voulons relever la pente. Étudiants de toute la France, rejoignez-nous !

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance