Le campement de migrants de la Villette évacué

Le campement de migrants de la Villette évacué

Paris Vox – Les journées se suivent et se ressemblent pour les quartiers nord de la capitale. Un camp de clandestins, installé depuis une semaine dans le parc de la Villette a été démonté par les forces de l’ordre ce mercredi. Les 157 clandestins qui l’habitaient ont été relogés, au frais du contribuable, dans des hébergements d’urgence, à Paris et en Ile de France.

 Ce camp était en réalité une vaste opération de communication menée par des associations d’aide aux migrants comme Utopia 56.

C’est à 7h45 que les services de la préfecture sont arrivés pour démonter les 77 tentes installées de façon très visibles sur les pelouses bordant le canal de l’Ourcq. C’est à cet endroit, très passant, que les migrants, bien aidés d’associations  bien pensantes, s’étaient installés, afin d’attirer l’œil médiatique sur leur situation.

Le camp était composé de migrants venus d’Afrique subsaharienne et d’Afghanistan principalement, ayant des statuts divers dont des individus ayant déjà essuyé un refus à leur demande de droit d’asile.

L’association Utopia 56 a annoncé vouloir recommencer ce genre d’opération d’agit prop, si possible dans des endroits encore plus prestigieux comme le parc du château de Versailles. Des nouveaux camps médiatisés qui ne feront pas pour autant oublier aux parisiens les nombreux camps sauvages qui continuent d’exister dans l’impunité la plus totale porte de Clignancourt ou boulevard de la Chapelle notamment.

Fermer le menu