Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !

SUR LA ROUTE DE TOKAIDO

Musée des arts asiatiques Guimet

Le Tokaido ou « route de la mer de l’Est » est le plus important des itinéraires (kaido) du Japon. Il est surtout connu en Europe pour être une route littorale pittoresque, plus exactement une des cinq routes du Gokaido, tout autant itinéraire touristique que tracé participant à la construction d’un espace politique dans le Japon de l’époque d’Edo (1603-1868). L’acquisition récente d’un important album d’estampes du Tokaido ayant appartenu à Victor Segalen (1878-1919), poète, romancier et sinologue, est l’occasion de présenter pour la première fois au public cette route autour de laquelle s’agrègent de nombreuses estampes fameuses.

LE MARIAGE DE LA NATURE ET DU BRONZE

Parc Floral de Paris

La Maison du Jardin Botanique du Parc floral de Paris présente, du 24 juillet 2019 au 24 août 2019, une exposition de l’Artiste Burkinabé Hamado Zoundi. L’exposition nous plonge dans un monde où le végétal et le bronze, deux matières qui s’opposent, se fondent et se transcendent dans ses sculptures. Matériaux naturels empreints de légèreté, et de fragilité … feuilles, racines, branches et matériaux rigides, lourds, de récupération …vieux tuyaux, cadenas, robinets…se mêlent pour engendrer des formes artistiques.

SAVA CHOUMANOVITCH ET LE SECRET DE LA COUPOLE

Centre culturel de Serbie

Dans le cadre du programme de la célébration des 180 ans des relations diplomatiques entre la Serbie et la France, l’exposition vise à présenter au public français la partie de l’œuvre de Sava Choumanovitch qui concerne la représentation d’une des colonnes du célèbre brasserie parisien La Coupole à Montparnasse en 1927. En plus des croquis pour la décoration du pilier avec quatre femmes nues, provenant d’une collection privée, l’exposition est composée également de photographies historiques de la brasserie La Coupole des années 1930 et une réplique du pilier.

SOUS L’OCEAN

L’Argonaute, Cité des Sciences et de l’Industrie

Alors que l’océan Mondial couvre 71 % de la surface terrestre, il reste très largement inexploré et méconnu : seuls 10 % des fonds marins ont été cartographiés. L’exposition se penche sur ce milieu, et propose d’explorer les fonds marins sous l’angle scientifique, technologique et géopolitique. Vous y découvrirez tout d’abord l’histoire des engins sous-marins puis vous plongerez dans les abysses obscurs et secrets, où vous rencontrerez une faune étonnante. Pour finir, vous réfléchirez aux enjeux de l’océan : transport et routes maritimes, commerce, enfouissement des câbles de télécommunication, exploitation des ressources alimentaires, énergétiques ou minières, sont autant de sujets sensibles sur lesquels les États devront s’accorder.

Fermer le menu