Conférence débat sur le thème des droits de l’homme

Conférence débat sur le thème des droits de l’homme

Paris Vox – Demain, mercredi 4 mai, le Cercle Kairos reçoit l’essayiste et philosophe Alain de Benoist pour une conférence débat autour de la question des droits de l’homme, nouvelle religion de la post-modernité et concept plus dangereux qu’il n’y paraît lorsqu’il tend à devenir totalitaire. Elle se déroulera au Falstaf Café, 10/12 place de la Bastille, Paris 11e, à partir de 19h30.
Alain de Benoist, intellectuel prolifique, viendra parler de son dernier livre « Au-delà des droits de l’homme pour défendre les libertés » sorti le 29 mars et édité chez Pierre-Guillaume de Roux. Cet essai s’ajoute à une très longue liste d’ouvrages écrits par l’auteur. Sans être exhaustif, nous pouvons citer « Vu de droite » (qui avait reçu le prix de l’essai de l’Académie française en 1978), « Les idées à l’endroit » (1978), « Comment peut-on être païen » (1981), « Europe, Tiers monde, même combat » (1986), « Carl Schmitt actuel » (2007), « Demain, la décroissance ! Penser l’écologie jusqu’au bout » (2007), « Edouard Berth ou le socialisme héroïque. Sorel, Maurras, Lenine » (2013), « Les Démons du Bien, Du nouvel ordre moral à l’idéologie du genre » (2013), « Quatre figures de la Révolution Conservatrice allemande » (2014) ou encore « Le traité transatlantique et autres menaces » (2015).
« Les hommes doivent pouvoir lutter partout contre la tyrannie et l’oppression. Contester l’idéologie des droits de l’homme, ce n’est donc évidemment pas plaider pour le despotisme, c’est bien plutôt contester que cette idéologie soit le meilleur moyen d’y remédier. C’est s’interroger sur la validité des fondements de cette théorie, sur le statut nomologique de ces droits, sur les possibilités d’instrumentalisation dont ils peuvent faire l’objet. C’est aussi proposer une autre solution. La question des libertés ne saurait se résoudre en termes de droits ou de morale.
Elle est avant tout une question politique. Elle doit être résolue politiquement. » (Alain de Benoist)
Entrée libre mais consommation obligatoire !

Fermer le menu