Les Ulis (91) : Philippe et Castaner visitent le commissariat attaqué

Les Ulis (91) : Philippe et Castaner visitent le commissariat attaqué

Paris Vox – La « peur du gendarme » n’est plus qu’un vague souvenir dans les cités franciliennes et la peur a même totalement changé de camp. Aujourd’hui, ce sont les policiers qui se terrent dans leurs commissariat et qui sont assiégés par les voyous. C’est ce qui c’était notamment déroulé dans un commissariat des Ulis lors de la nuit du 14 juillet.

Cette nuit-là, le commissariat avait été attaqué par des bandes de jeunes voyous à coup de cocktails molotov et de jets d’objets divers.

Le premier ministre et le ministre de l’intérieur ont donc décidé de se rendre sur les lieux.  Ils ont été accueillis par le député LREM de l’Essonne Cédric Villani dans ce commissariat situé au pied de la cité.

Les trois hommes ont discuté avec les policiers, écoutant notamment le récit de l’attaque par le capitaine, expliquant que  « les jeunes des Ulis qui ont pris l’habitude de venir tester les forces de police».

Le premier ministre et le ministre de l’Intérieur se sont rendus ensuite à Palaiseau pour faire le point sur les dispositifs de sécurité pendant la période estivale, concernant notamment la prévention des cambriolages.

Fermer le menu