Saint-Denis (93) : plus de 50 arrestations après des heurts avec la police

Saint-Denis (93) : plus de 50 arrestations après des heurts avec la police

Paris Vox – Nouvelle flambée de violence à Saint-Denis aux abords du lycée Suger. Une cinquantaine de jeunes ont été placés en garde à vue, hier,  pour avoir caillassé des policiers et incendié des poubelles.


L’établissement avait dû être évacué après l’utilisation, dans son enceinte,  de fumigènes par les élèves. Des débuts d’incendies volontaires avaient également été signalés et un tir de mortier entendu, créant la panique dans les classes et les couloirs du lycée.

Après l’évacuation, c’est une véritable bataille rangée qui s’est engagée entre des dizaines de jeunes masqués et  encapuchonnés et les forces de l’ordre qui ont fait usage de lacrymogènes et de flash-ball.

Le prétexte à ses violences est évidemment la « mobilisation pour Théo » et la « lutte contre les violences policières ».

Depuis lors, la peur règne dans l’établissement, les enseignants vont au travail à reculons et s’inquiètent d’un niveau d’agressivité et de violence jamais connu jusque-là.

Fermer le menu