Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !

Roux !

@Musée national Jean-Jacques Henner

Les différents aspects de la rousseur sont présentés dans cette exposition, à travers des peintures de contemporains de Henner comme Carolus-Duran ou Edgard Maxence, une pochette de disque de David Bowie, qualifié parfois d’« homme à la chevelure rouge », ou encore diverses marionnettes d’ogre et de diablesse. Sans prétendre traiter le sujet de la rousseur de manière exhaustive, l’exposition montre toutefois l’importance de cette couleur tellement distinctive à travers des oeuvres qui ne manqueront pas d’étonner et de détonner ! Les masques généreusement prêtés par le musée du quai Branly – Jacques Chirac sont à ce titre particulièrement bienvenus ainsi que les créations de couturiers en hommage à Sonia Rykiel, icône de la rousseur s’il en fut. Dans les photographies de Geneviève Boutry ou les affiches d’Eugène Grasset et Leonetto Cappiello, la chevelure se fait là aussi parure. Une part belle est faite aux héros de notre enfance, de Spirou à Poil de carotte et aux citations littéraires. Une invitation inespérée à relire Les Fleurs du Mal de Baudelaire et son poème « À une mendiante rousse » :

Blanche fille aux cheveux roux

Dont la robe par ses trous

Laisse voir la pauvreté

Et la beauté

Fendre l’air, Art du bambou au Japon

@Musée du quai Branly Jacques Chirac

Fendre l’air. Les gestes de générations d’artisans japonais résonnent dans le titre de cette exposition inédite, dédiée à l’art des paniers en bambou. Ces artisans se sont d’abord inspirés de modèles chinois qui eux-mêmes cherchaient à imiter avec virtuosité les formes sophistiquées de vases en bronze ou porcelaine. Rassemblant 160 œuvres, l’exposition raconte l’histoire de cet art méconnu en Occident. Sept artistes contemporains feront l’objet d’une présentation monographique et un artiste sera plus particulièrement mis à l’honneur : Iizuka Rokansai (1890-1958), considéré comme la référence majeure de la vannerie japonaise.

DAU

@Place du Châtelet

Le Théâtre du Châtelet et le Théâtre de la Ville présentent DAU, projet hors-norme du cinéaste russe Ilya Khrzhanovsky (né en 1975 à Moscou). L’expérience DAU prend place au Théâtre du Châtelet et au Théâtre de la Ville. Actuellement en travaux, les deux théâtres ouvrent leurs portes de manière exceptionnelle le temps de l’événement pour offrir au public un lieu alternatif, entre les décombres et la mise en scène d’un monde à la fois soviétique et contemporain. Outre les longs-métrages de DAU dévoilés pour la première fois, les expériences proposées seront psychologiques et intellectuelles, physiologiques et spirituelles. Attention, l’exposition n’est pas tout public. Ainsi France Inter en dit : « Si l’on en croit ce que dit le dossier de presse de l’expo, le cinéaste a laissé l’action se faire, ne sortant ses équipes de tournage que quand la sauce avait suffisamment monté pour donner lieu à des situations cinématographiques. Et le mélange, sur place, de chercheurs, de prêtres, de chamans, de prostituées, d’artistes, de néonazis et d’anciens du KGB recrutés pour l’occasion, donne lieu à des situations extrêmes ».

Exposition « L’eau dans la ville du XIXe au XXIe siècle »

@Pavillon de l’eau

A l’ occasion du bicentenaire de la naissance de Sir Richard Wallace, Eau de Paris présente l’exposition « L’eau dans la ville du XIXe au XXIe siècle ». Un voyage à travers les siècles afin de redécouvrir l’histoire des fontaines Wallace et du réseau d’eau parisien, sources du Paris moderne et de la capitale durable de demain.

Fermer le menu