Versailles : un couple de néo-esclavagistes jugé

Versailles : un couple de néo-esclavagistes jugé

Paris Vox – Un couple composé d’une Congolaise et d’un malien sont actuellement jugés pour avoir exploitée une jeune congolaise en tant que femme de ménage sans al rémunérer ni lui donner de jours de repos pendant près de quatre ans (2004-2008).

En première instance, la prévenue, une Congolaise aujourd’hui âgée de 46 ans, avait été condamnée à trois ans de prison avec sursis et son mari, un Malien de 52 ans, à 15 mois avec sursis. Les mêmes peines ont été requises aujourd’hui.

Le couple est accusé d’avoir fait venir en France depuis le Congo une jeune femme, cousine de la prévenue, grâce à de faux papiers et de l’avoir honteusement exploitée, la traitant en véritable esclave.

La victime était de plus  contrainte de loger dans un cagibi sans fenêtre ni chauffage dans l’appartement du couple situé à Coignières dans les Yvelines. Elle était  également obligée à travailler sous un faux nom comme femme de ménage dans un magasin de bricolage puis dans un hôtel, reversant l’intégralité de ses salaires à ses tourmenteurs qui, De leur côté, contestent les faits, affirmant que la jeune femme « participait aux tâches ménagères comme tout le monde » .

Le jugement sera rendu le 14 février prochain.

Fermer le menu