Les « pays » : le Vexin français

Les « pays » : le Vexin français

Paris Vox – Les pays traditionnels de France sont les territoires présentant des caractères physiques et une occupation humaine homogènes. Si la notion est relativement floue, les historiens et sociologues en dénombre plus de 500 sur tout le territoire dont une douzaine en région parisienne. Paris Vox revient cette semaine sur : le Vexin français.

Le Vexin français, par opposition au Vexin normand mitoyen, est situé dans le nord-ouest de l’Île-de-France à cheval sur les Hauts-de-France, le Val-d’Oise, les Yvelines et l’Oise. Pontoise en est la capitale historique et Gisors une ville historique importante. C’est un territoire agricole légèrement vallonné sur lequel serpente principalement par la Seine, l’Oise et l’Epte.

Son nom est un dérivé du nom du peuple gaulois des Véliocasses qui peuplaient la zone. La scission du Vexin date du traité de Saint-Clair-sur-Epte conclu entre le roi des Francs Charles III le Simple et Rollon, un chef viking, en 911 qui permet l’établissement des Normands en Neustrie à condition qu’ils protègent le royaume de Charles III de toute nouvelle invasion des « hommes du Nord ».

S’en suivra une longue période de 200 ans de conflits et de tentions politique entre Normands, Anglais et Français dans la zone jusqu’en 1204 avec la confiscation de la Normandie par Philippe Auguste et son rattachement au domaine royal. Il est à noter que bien qu’historiquement rattaché à l’évêché de Rouen comme le Vexin Normand, le Vexin Français a toujours été influencé par l’Abbaye de Saint-Denis.

Au 14e siècle, Pontoise est la ville la plus importante du Royaume avec 2150 feux (foyers fiscaux) mais la guerre de Cent Ans, la peste noire et les divers jacqueries empêcheront la ville de prospérer d’avantage.

Territoire rurale et calme, le Vexin français subira partiellement les affres de l’histoire de France mais resplendira souvent par l’Art, couvrant son territoire de superbes églises en gothique flamboyant et accueillant les peintres impressionnistes, Daubigny à Auvers-sur-Oise, Pissarro à Pontoise et à Éragny-sur-Epte, Claude Monet à Vétheuil, Cézanne puis van Gogh à Auvers-sur-Oise.  

Profitant de la rurbanisation de la région parisienne, les villages du Vexin français sont de plus en plus prisés, ce qui provoque la création de lotissement peu respectueux de l’architecture traditionnelle vexinoise. C’est une des raisons pour lesquelles le parc national du Vexin a été créé en 1995.

Fermer le menu