Football leaks : la victoire de la modernité…

Football leaks : la victoire de la modernité…

Paris Vox – Les multiples révélations de Médiapart issues des Football Leaks agitent la planète médiatique. Après l’acte 4, qui rendait compte de la naissance de la Tribune Boulogne, nous voyons aujourrd’hui si sa mise à l’index a réglé les problèmes de sécurité autour du PSG.


Le PSG a fermé la porte à ses supporters historiques que nous présentions ici. Ces mesures ont-elles au moins influé sur les problèmes de sécurité publique ?

La réponse est clairement non ! Ainsi, les supporters de la tribune Auteuil, qui passent pour les « gentils » animateurs actuels du Parc, viennent de se faire condamner par la justice de manière très sévère.

Déjà en 2013 (puis encore plus ultérieurement), ils en étaient arrivés à aller jusqu’à s’organiser pour se rendre dans un village proche de Troyes pour attaquer les supporters de Reims qui venaient soutenir leur équipe dans la Préfecture de l’Aube. Le procès avait débouché sur des condamnations allant jusqu’à 10 mois de prison ferme. Sans s’en féliciter ni vénérer le système judiciaire français, cela montre surtout que la violence n’était pas réservée à la seule tribune Boulogne. Les silences aussi ont un sens : ce que nos confrères du Parisien présentent comme une bagarre a été en réalité qualifiée par la justice d’association de malfaiteurs, en raison du caractère prémédité et groupé.

Par ailleurs, le Président du groupe officiel de supporters soutenu par le PSG était, à la rentrée dernière, convoqué devant le tribunal de Bilbao, pour un procès suite à des violences.
Malgré ces éléments, comme cette tribune « Auteuil » entretient d’excellentes relations avec le Président du PSG en personne, la Préfecture de police de Paris les laisse animer le Parc, se pavaner dans les médias…

Cela parait choquant mais ce n’est qu’une question de rapports de personnes et d’enjeux financiers. En résumé, les soit-disant supporters exemplaires actuels sont protégés par les propriétaires qatari du PSG donc la police ne les inquiète qu’en dernier recours.
En effet, il ne faut pas déranger le Qatar qui est le dernier et le plus gros investisseur dans le foot. C’est le même principe qui fait que le Qatar se fait dérouler le tapis rouge par les élus de tous les bords alors que de nombreux spécialistes affirment qu’il finance le terrorisme….
Mais, le Qatar est devenu le plus grand acheteur d’armes françaises du Moyen Orient. N’est-ce pas ça finalement le plus important ? Alors, on fait quoi ? On vend des armes aux cousins des propriétaires du PSG ou on laisse salir l’achat de respectabilité du Qatar via son « sport power » ?

Au final, dans ce monde-là du football, ni les supporters puristes qui ont refusé de se compromettre face au football business ni ceux qui se vendent tout en se faisant manipuler n’ont gagné la partie. C’est la victoire de l’argent comme unique foi.

C’est la victoire de la modernité !

Fermer le menu