La Mairie de Paris a surestimé ses recettes de stationnement

La Mairie de Paris a surestimé ses recettes de stationnement

Paris Vox – En début d’année, la mairie de Paris avait engagé une grande réforme de son fonctionnement concernant le stationnement. Le nouveau système se fondait sur une répression accrue des fraudeurs : des amendes ayant sensiblement augmentées (de 17 à 50€) et la verbalisation confiées à deux entreprises privées – Streeteo et Moovia – avec l’objectif d’être plus efficace.


En plus des problèmes déjà largement commentés causés par les nouveaux prestataires de la mairie, il semblerait que cette réforme n’ait pas tout à fait les retombées escomptées. En effet, selon le Parisien qui révèle l’affaire, la Mairie avait prévu – et inscrite dans son budget – un montant légèrement supérieur à 330 millions d’euros.

Les montants récoltés seront finalement tout juste inférieurs à 220 millions soit un manque à gagner de plus de 110 millions d’euros. Une somme qui devrait cruellement manquer en fin d’année à une municipalité déjà fortement endettée.

De nombreux membres de la Mairie avait déjà émis certains doutes par rapport à la somme importante prévue au budget en début d’année, ce qui fait aujourd’hui dire à certains que le budget présentée par l’équipe d’Anne Hidalgo était insincère.

Alors certes, le pourcentage de parisiens qui payent leur place de stationnement a fortement augmenté, passant de 9 % à 20 %, mais cela ne résoudra pas pour autant les problèmes budgétaires de la mairie de Paris…

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"