“1968-2018 : Vers une société sans père ?”

“1968-2018 : Vers une société sans père ?”

Paris Vox – Une nouvelle conférence-débat traitera des conséquences de Mai 68 sur la société française et les évolutions sociétales qui en ont découlé. Le père Louis-Marie de Blignières sera accompagné de Patrick Buisson et de Charlotte d’Ornellas pour parler de la société actuelle où la paternité est exclue.


A l’initiative de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier se tiendra le 23 novembre la conférence suivante intitulée “1968-2018 : Vers une société sans père ?”

En 68, on défilait sous le slogan : « Ni patron, ni patrie, ni pater ». 50 ans après, bilan de ce projet de (dis)société dont la paternité est exclue. Avec le père Louis-Marie de Blignières, Patrick Buisson et Charlotte d’Ornellas. Une conférence exceptionnelle au Théâtre Saint-Léon (XVe)

La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier

La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, dont le siège se trouve à Chémeré-le-Roi, en Mayenne, est une communauté religieuse d’inspiration dominicaine qui puise ses forces dans l’observance régulière et la liturgie traditionnelle. Disciples de saint Thomas d’Aquin, les frères sont avant tout des apôtres, dont la prédication est orientée au « salut des âmes par la lumière » (sainte Catherine de Sienne).

Informations pratiques :

« 1968-2018 : Vers une société sans père ? »

  

Théâtre Saint-Léon

11 Place du Cardinal Amette, 75015 Paris

Métro Dupleix (Ligne 6)

Pour s’inscrire : ici

Fermer le menu