Une Zone à Faibles Émissions instituée dans le Grand Paris

Une Zone à Faibles Émissions instituée dans le Grand Paris

Paris Vox – Dès juillet 2019, une Zone à Faibles Émissions sera instituée sur l’A86. Les automobiles les plus anciennes seront bannies de l’espace routier à proximité de Paris. 


Nouvel épisode des législations contre les automobiles, la métropole du Grand Paris (MGP) a voté lundi 12 novembre l’interdiction de circulation des véhicules les plus polluants dès juillet 2019. Dans les faits ce seront les véhicules diesel de plus de 18 ans et ceux essence de plus de 21 ans qui seront interdits dans une grande zone située en Ile-de-France.

L’interdiction qui s’étendra sur 79 communes sera applicable de 08h00 à 20h00 du lundi au vendredi pour les véhicules des particuliers comme ceux des professionnels.

Comme souvent dans ce genre de cas, les élus communiquent sur l’instauration d’une « Zone à Faibles Émissions », manière polie de ne pas parler d’interdiction.

Patrick Ollier affirme que seuls 1 % des véhicules ne pourront plus circuler désormais. Les associations d’automobilistes estiment que la part est bien plus importante. Pour les automobilistes concernés par l’interdiction de circuler, les élus du Grand Paris n’ont pour l’heure pas annoncé de mesures compensatoires.

Cette nouvelle mesure frappera en premier les personnes aux revenus les plus faibles et ne pouvant pas changer de voiture. Cette décision survient quelques jours avant la journée d’action du 17 novembre, du mouvement spontané des Gilets Jaunes. De nombreux blocages sont promis en région parisienne et certains groupes sur les réseaux sociaux semblaient excédés par l’annonce de cette Zone à Faibles Émissions…

 

Fermer le menu