Pompiers de Paris : le général Gallet dénonce « une violence irrationnelle, voire une haine »

Pompiers de Paris : le général Gallet dénonce « une violence irrationnelle, voire une haine »

Paris Vox – Une semaine après le meurtre d’un jeune sapeur-pompier de 27 ans à Villeneuve Saint Georges (94), le général Gallet s’est adressé aux 8500 pompiers de sa brigade.


Dans son texte, l’officier dénonce « la faible communication entre les acteurs de l’urgence  » et réclame « des mesures pour que cela ne se reproduise pas ».

Affirmant ressentir de la tristesse, de la colère et de l’indignation, il précise que « le sapeur-pompier de Paris  n’est pas là pour être le punching-ball d’une violence irrationnelle, voire d’une haine » avant de conclure qu’une « société qui ne protège pas ses anges-gardiens est vraiment malade  ».

Geoffroy Henry, 27 ans,  a été poignardé à mort par un homme de 31 ans qu’il était venu prendre en charge. L’homme,  agité, aux antécédents psychiatriques (schizophrène, bipolaire) était en rupture de traitement.

 

Fermer le menu