Nouveau suicide à Fleury-Mérogis

Nouveau suicide à Fleury-Mérogis

Paris Vox – La situation devient inquiétante dans la plus grande prison d’Europe avec le suicide d’un nouveau détenu, le 12e cette année. Un chiffre en forte progression dans cet établissement.


C’est un homme de 33 ans, était détenu depuis mai 2018, qui s’est donné la mort. Le personnel l’a retrouvé pendu aux barreaux de sa cellule à l’aide d’un drap. L’homme avait déjà effectué un séjour dans une unité de soins psychiatriques en juillet dernier et devait prochainement revoir un psychiatre.

L’homme avait été incarcéré pour une tentative de meurtre au sein de sa famille.

La vague de suicides qui touche la prison inquiète les autorités qui peinent à en trouver les causes. La situation en 2018 est en effet stable par rapport à l’année dernière en termes d’encadrement et de nombre de détenus (4200). Même si la surpopulation reste forte, elle est moins importante que dans d’autres prisons franciliennes (143 % d’occupation à Fleury contre 182 % à Fresnes ou 187 % à Villepinte). Les bâtiments sont modernes et les conditions de détention y sont plutôt meilleures que dans d’autres prisons d’Ile-de-France.

Il y a eu 85 suicides dans les prisons françaises depuis le début de l’année.