Fresnes : le directeur soupçonné de corruption transféré en hôpital psychiatrique

Fresnes : le directeur soupçonné de corruption transféré en hôpital psychiatrique

Paris Vox – Khalid El Khal, un des directeurs de la prison de Fresnes, impliqué dans le réseau de corruption récemment démantelé (voir ICI) a été interpellé lundi, puis mis en examen pour corruption passive, blanchiment de corruption et association de malfaiteurs. Craignant une tentative de suicide, les autorités l’ont transféré en hôpital psychiatrique.


En effet, tout d’abord placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Meaux (Seine-et-Marne), Khalid El Khal aurait été surpris par les surveillants « en train de faire une corde avec un drap et commençant à installer de quoi se pendre ». Afin de ne pas prendre de risque, le transfert en hôpital psychiatrique a donc été décidé. Un transfert dont se félicite l’avocat du prévenu qui juge « scandaleux » que son client ait été placé en détention, situation où un ancien directeur de prison serait « forcément en danger ».

Agé de 49 ans, l’ex-directeur est soupçonné d’avoir accordé, contre rémunération, de nombreuses faveurs à des détenus, membres de la communauté juive (portables en cellule, des douches plus régulières, parloirs et appui pour des aménagements de peine…).

Fermer le menu