Davantage de salles de shoot pour améliorer la situation sanitaire ?

Davantage de salles de shoot pour améliorer la situation sanitaire ?

Paris Vox – Toxicomanie : pour régler les problèmes il faut davantage de salles de shoot selon l’adjointe au Maire de Paris en charge de la Santé.


Anne Souyris donne une grande entrevue au journal Le Monde. Dans celle-ci l’adjointe au Maire de Paris en charge de la santé revient sur les problèmes de toxicomanies à Paris et notamment la colline du Crack. Inévitablement, la salle de consommation à moindre risques (salle de shoot) est abordée.

Dans les annonces faites par l’adjointe au Maire de Paris, plusieurs propos risquent de faire réagier les opposants à la salle de shoot. C’est le cas notamment de la phrase suivante :

« Je pense qu’il faudrait à terme quatre salles à Paris et dans sa banlieue,(…), dont une pour l’inhalation de crack, de façon à permettre une prise en charge équilibrée qui corresponde aux besoins sanitaires »

Pour l’heure, l’installation d’une salle permettant l’inhalation de crack n’est pas possible car interdite par la loi. L’élue ne méconnait pas ce fait et souhaite une modification législative.

Si l’élue reconnait que certaines nuisances existent autour de la salle de shoot, c’est selon elle en grande partie à cause justement du manque de salle de shoots. Pourtant, l’ouverture de nouveaux lieux de consommation aurait surtout pour conséquence de multiplier les problèmes et de ne plus les concentrer en un seul lieu.

Par ailleurs, les riverains de la salle de shoot ne désarment pas et font toujours état d’actes qui mettent leur sécurité en danger. Dans une vidéo mise en ligne le mois dernier, on aperçoit un homme vendre de la drogue dans la rue.

On se souvient également d’une agression sur une femme enceinte à quelques pas de la salle de shoot qui avait suscité une vive émotion.

Malgré le danger évident que représente cette salle pour les riverains, les élus parisiens, par la voie de l’adjointe à la Santé, semblent décidés à poursuivre et développer d’autre salles du même genre.

Pour mieux comprendre le quotidien de la salle de shoot, vous pouvez retrouver notre enquête sur place, bien qu’elle date de plusieurs mois, celle-ci est toujours cruellement d’actualité.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance