Place de la République : des agriculteurs dénoncent la concurrence européenne

Place de la République : des agriculteurs dénoncent la concurrence européenne

Paris Vox – Ce mercredi 18 juillet, des agriculteurs organisaient une vente directe de leurs produits à Paris, place de la République, pour dénoncer la concurrence européenne, jugée déloyale.


C’est la Confédération paysanne qui est à l’origine de cette manifestation. Elle entend ainsi sensibiliser les parisiens à la situation de plus en plus difficile des agriculteurs français. Elle dénonce les effets de la concurrence européenne et demande  l’instauration d’un prix minimum à l’importation sur le marché français. « Une question de survie » pour de nombreuses exploitations.

« On trouve sur le marché des abricots d’Espagne à 90 centimes le kilo alors que le prix minimum rémunérateur pour un exploitant français est de 1,8 euros au kilo, c’est une situation intenable  ! » explique l’un des participants.

La vente a rencontré un vif succès malgré la chaleur écrasante. Plusieurs centaines de personnes y ont participé et, au total, environ deux tonnes de tomates, aubergines, abricots, melons en provenance de la Drôme (Auvergne-Rhône-Alpes) ont été vendues.

La Confédération paysanne est un syndicat agricole français.  Elle a vu le jour en 1987, fruit de la réunion de deux syndicats minoritaires, la FNSP et la CNSTP. La Confédération paysanne est présente dans la quasi-totalité des départements français, régions ultra-marines comprises.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance