Plan climat, fin des voiture thermiques et vote favorable

Plan climat, fin des voiture thermiques et vote favorable

Paris Vox – Les résultats de la votation citoyenne pour le plan climat viennent de tomber et il semble conforter largement la politique d’Anne Hidalgo. Les automobiles thermiques semblent promises à la disparition des rues de Paris…


La votation citoyenne initiée par Anne Hidalgo vient de rendre son verdict. 95,95 % des votants ont validé le projet municipal. Anne Hidalgo et son équipe triomphent suite au dépouillement et l’nnonce de ce résultat.

Pour autant, si le résultat obtenu apparait sans appel, on peut toutefois objecter plusieurs choses. 73 765 citoyens ont participé à la votation. La Mairie ne précise pas la répartition des votes entres les bureaux et le site internet dédié. Environ 5 % du corps électoral parisien ont donc pris par au vote. On peut considérer que les 95 % restant des électeurs à ne pas s’être déplacés sont ceux qui se sentent moins concernés par ce plan climat. Et que seuls les personnes « favorables » ont fait l’effort de voter. De plus on pouvait voter dès l’âge de 15 ans et sans condition de nationalité, ce qui contrevient aux règles traditionnelles du statut de citoyen-électeur.

Que contient le plan climat ?

Le plan comporte une série d’initiatives dans le domaine de l’environnement. Des actions sont prévues dans le domaine de l’énergie, de la mobilité, de l’alimentation, de la végétalisation et des déchets sont prévus.

Certaines mesures séduiront sans doute majoritairement les parisiens.

Le plan prévoit ainsi la consommation de 50 % de produits biologiques et locaux dans les restaurant collectifs parisiens. Plus ambitieux, le conseil de Paris prévoit 50 % de produits alimentaires consommés à Paris issus de denrées agricoles du bassin parisien à l’horizon 2030.

D’autres objectifs risquent par contre de faire grincer des dents

Le plan prévoit l’interdiction des véhicules diesel en 2024 puis l’interdiction des véhicules essence pour 2030. Ces mesures risquent d’hérisser le poil de nombre de franciliens…

 

 

 

Fermer le menu