Un bureau de poste dédié spécialement aux migrants - ParisVox

Un bureau de poste dédié spécialement aux migrants

Poste

Paris Vox – La Poste va mettre en expérimentation un bureau spécialement dédié aux “demandeurs d’asile”


Un indicateur supplémentaire de l’augmentation eponentielle de l’arrivée de migrants sur le territoire est la demande d’ouvertures de Livret A par ces derniers.

Le statut de “”demandeur d’asile est un statut bien particulier parmi les migrants. Un demandeur d’asile est une personne qui dit être un “”réfugié” et  dont la demande d’accueil est encore en cours d’examen par les autorités. Il incombe aux systèmes nationaux d’asile de décider quels demandeurs d’asile peuvent effectivement prétendre à une protection internationale. Durant le traitement de leur dossier ceux-ci ne peuvent par exemple pas travailler pendant 9 mois mais sont éligibles à une allocation.

Dans les bureaux de Poste du Nord de Paris, on comptait moins de 2000 ouvertures de livret A en 2014 contre 7 000 ouvertures en 2016 pour les seuls “demandeurs d’asile”. La Mairie de Paris n’hésite pas à parler de bureaux de poste “engorgés”.

Fort de ce constat et s’inspirant de ce qui est pratiqué outre-rhin en Allemagne, la Mairie de Paris et la Commission départementale de présence postale territoriale (CDPPT) ont décidé de lancer une expérimentation inédite en France en faveur des dits “demandeurs d’asile” qui sont bien souvnt des “migrants économiques” déguisés. Du lundi au vendredi de 8h à 12h, La Poste expérimentera en effet en partenariat avec France Terre d’Asile un point d’accueil exclusivement réservé aux “demandeurs d’asile” au sein d’un bureau de poste parisien.

Le CDPTT est l’instance de concertation entre la Ville de Paris et La Poste. Cette commission dispose d’un fonds permettant d’expérimenter des nouveaux services dans les quartiers “politique de la Ville”. Le président de cette commission est Nicolas Bonnet-Oulaldj, par ailleurs Conseiller de Paris PCF du 12e arrondissement.

C’est à l’initiative de cet élu que ce fond sera utilisé afin de répondre “au défi migratoire qui nous attend” selon Dominique Versini adjointe d’Anne Hidalgo. Nicolas Bonnet-Oulaldj indique de son côté que  « Les missions de service public de La Poste doivent s’adresser à tous et en particulier aux plus fragiles. Cette expérimentation va permettre à une population fragile d’effectuer une démarche importante dans la reconnaissance de sa dignité ».

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Paris bute à Saint-
Difficultés techniq
Notez cet article :