Stationnement : la mairie de Paris va porter plainte contre Streeteo

Stationnement : la mairie de Paris va porter plainte contre Streeteo

Paris Vox – Nouveau rebondissement dans la longue suite de « couacs » que s’est révélé être la « privatisation » de la gestion du stationnement et de la verbalisation à Paris. La Maire de Paris a décidé de porter plainte contre l’un des prestataires qu’elle avait choisi, Streeteo, accusé d’avoir réalisé des milliers de contrôles fictifs (voir ICI).


C’est le journal Le Parisien qui a révélé l’information, affirmant que la mairie de Paris, qui reçoit ce mardi les deux entreprises, a décidé de porter plainte contre Streeteo pour « faux, usage de faux et escroquerie ».

« Moovia et Streeteo seront là pour expliquer comment elles travaillent et expliquer les dysfonctionnements, notamment une société. Tout cela se fait en pleine transparence », a ainsi explique au quotidien, Christophe Najdovski, adjoint au maire chargé des Transports.

Cependant la mairie ne remet nullement en cause ses choix et le basculement vers le privé de cette activité, arguant qu’il n’y a (pour l’instant  ?) aucun problème avec l’autre prestataire.

Rappelons que la société Streeteo a été créée pour réaliser des missions de contrôle du stationnement payant, de collecte des FPS et de gestion des contestations. C’est une filiale à 100 % du groupe Indigo Infra (principal actionnaire : Crédit Agricole), spécialisé dans les métiers du stationnement.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance