Place de la République : le grand nettoyage

Place de la République : le grand nettoyage

Paris Vox – C’était le symbole de la « génération Bataclan » pour les uns, de la « génération Bisounours » pour les autres : la ville de Paris a entamé hier, lundi 1er août, le nettoyage de la statue au centre de la place de la République, là où, après chaque attentat islamiste, été déposés fleurs, nounours, poèmes et autres bougies.


L’opération, protégée par un système de grillages, devrait durer jusqu’au 10 août. De nombreux photographes, amateurs ou professionnels, ainsi que les services officiels, ont largement immortalisé le monument avant le démarrage des travaux de nettoyage. Une sélection d’objets commémoratifs a également été conservée.
Le socle de la statue, très sali et même partiellement détérioré, doit subir un lavage par « thermogommage » afin de lui rendre son lustre passé.
La place a également était le siège du mouvement contestataire libéral-libertaire « Nuit Debout » mouvement qui a tout aussi spontanément disparu qu’il était apparu.

La place de la République est une place de 3,4 ha située à la limite des 3e, 10e et 11e arrondissements de Paris. Elle s’appelait place du Château-d’Eau jusqu’en 1879. La place est desservie par sept grandes rues. Cinq lignes du métro de Paris s’y croisent, faisant de la station République un important nœud de correspondances. Elle correspond au bastion de la porte du Temple, dans l’enceinte de Charles V qui date du XIVe siècle.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance