Nanterre : un surveillant de prison mis en examen

Nanterre : un surveillant de prison mis en examen

Paris Vox –  Les téléphones portables sont désormais monnaie courante dans les prisons françaises. Ils entrent par différents circuits, et parfois même grâce à des surveillants peu scrupuleux et corrompus. Un surveillant de la maison d’arrêt de Nanterre vient ainsi d’être mis en examen, soupçonné d’avoir introduit 10 téléphones portables dans l’établissement.


Le fonctionnaire, âgé de 29 ans, a également été suspendu des fonctions. Il est poursuivi pour « corruption passive » et « tentative d’introduction illicite d’objet dans un établissement pénitentiaire ».

Cette affaire fait suite à la découverte d’un sac contenant dix téléphones dans une poubelle de la prison. Grâce à un dispositif de surveillance, le gardien malhonnête a été confondu. Ce dernier a reconnu les faits mais plaide « l’accident de parcours » qui ne se serait produit qu’une seule fois. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

L’enquête a été confiée au Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) des Hauts-de-Seine.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance