Une infirmière de Bois d’Arcy fournissait les détenus en produits prohibés

Une infirmière de Bois d’Arcy fournissait les détenus en produits prohibés

Paris Vox – Semaine après semaine, les nouvelles en provenance des prisons françaises sont toujours aussi peu réjouissantes. Ainsi, la semaine dernière, une infirmière de la prison de Bois d’Arcy était interpellée par le commissariat de Plaisir, en compagnie de 3 détenus.


Cette femme de 39 ans avait permis aux prisonniers d’obtenir des téléphones portables, de l’alcool ou du cannabis entre autres.

Cette infirmière avait également entamé une relation extra-conjugale avec un des détenus. Cette spécialiste en addictologie récupérait des paquets dans les gares SNCF des environs. A l’aide de film cellophane, elle plaquait les colis contre son corps, afin de tromper la surveillance des gardiens de la prison.

La perquisition à son domicile, fin d’une enquête qui a commencé le 16 septembre, a permis de découvrir 11 téléphones portables et un morceau de cannabis portant le nom d’un prisonnier. L’infirmière assure n’avoir tiré aucun bénéfice financier de ce trafic. Ce qui n’est probablement pas le cas de son amant puisque les téléphones se revendaient 400€ dans la maison d’arrêt.

Par ailleurs, le détenu dont l’infirmière s’était amourachée est un multirécidiviste condamné, pour l’instant, à 17 reprises. Il est actuellement incarcéré pour 3 ans pour trafic de drogues.

 

Fermer le menu