Alexa, l’assistant vocal qui vous met sur écoute ?

Alexa, l’assistant vocal qui vous met sur écoute ?

Paris Vox – L’arrivée du nouvel assistant personnel vocal Alexa, proposé par Amazon, soulève plusieurs questions…


Après l’arrivée du Google Home, Amazon annonce l’arrivée en France de son assistant vocal nommé Alexa. Ce produit devrait arriver dans les prochaines semaines en France. 

Qu’est ce qu’un assistant vocal ?

Toujours connecté a Internet, le boitier bourré d’intelligence artificiel est à votre écoute. Lorsqu’on l’interroge, il peut répondre à tout type de requêtes. Programmer un rendez-vous, allumer un produit connecté (ampoules, portes, etc), la possibilité de demandes est très large, on peut aussi réclamer une histoire drôle ou lancer une musique. L’ensemble des requêtes disponibles sur un téléphone intelligent Android sont ainsi proposées. Amazon rajoute la possibilité de passer des commandes sur le site, avec un catalogue quasiment sans limite, les enjeux sont donc immenses…

L’objet est séduisant, notamment pour les jeunes enfants. Ils peuvent jouer avec l’assistant vocal, ou chercher des réponses pour leurs devoirs. Avec cet outil, l’écran d’ordinateur est relégué aux objets préhistoriques !

Pourquoi cet objet fait peur ?

L’objet écoute et enregistre l’ensemble des requêtes formulées. L’enregistrement n’est pas local, tout s’enregistre dans les serveurs des plate-formes de Google ou d’Amazon. Ces données ont une valeur non négligeables pour ces géants du web qui peuvent lui permettre de mieux cibler la publicité par exemple. De plus, l’assistant vocal peut se déclencher de manière intempestive. Si l’on peut supprimer son historique de recherches, cela ne se fait pas sur l’appareil même, il faut le faire à partir d’un ordinateur.

A l’instar du télécran dans 1984, Google Home vous écoute et interagit avec son propriétaire, pour mieux surveiller, à défaut de vous observez, « Big Brother » vous écoute !

Ce qu’en dit la CNIL ?

La CNIL propose sur son site une série de recommandations quant à l’utilisation de ce type d’appareil :

  1. Encadrer les interactions de ses enfants avec ce type d’appareils (rester dans la pièce, éteindre le dispositif lorsqu’on n’est pas avec eux)  ;
  2. Couper le micro / éteindre l’appareil lorsque l’on ne s’en sert pas où lorsqu’on ne souhaite pas pouvoir être écouté  ;
  3. Avertir des tiers/invités de l’enregistrement potentiel des conversations (ou couper le micro lorsqu’il y a des invités)
  4. Vérifier qu’il est bien réglé par défaut pour filtrer les informations à destination des enfants.

 D’autres conseils figurent sur le site de la CNIL.

Fermer le menu