Fraude fiscale : perquisition chez Google

Fraude fiscale : perquisition chez Google

Paris Vox – Une vaste perquisition serait actuellement en cours dans les locaux parisiens du géant américain « Google ». Cette opération se déroule dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale ouverte suite à une plainte déposée par Bercy.
Le fisc français réclame en effet 1,6 milliard d’euros d’arriérés d’impôts à Google qui de son côté se défend de toute violation de la législation locale, affirmant ne s’adonner qu’à de « l’optimisation fiscale » comme la plupart des grandes entreprises du monde. Et c’est bien là la difficulté du dossier, la frontière entre « fraude » et « optimisation » étant parfois infime et les grandes multinationales disposant de bataillons d’avocats fiscalistes savent très bien en jouer.
En début d’année, Google avait payé 160 millions d’euros au fisc britannique pour mettre fin à un contentieux avec celui-ci. Une somme jugée dérisoire par la plupart des observateurs au regard de l’importance de l’activité de l’entreprise sur le sol britannique.
La France a annoncé de son côté qu’elle ne « chercherait pas d’arrangement », le montant de l’impôt n’étant pas, selon elle, négociable.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance