Action Logement veut produire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France

Action Logement veut produire 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France

Paris Vox – Action Logement a dévoilé sa stratégie pour produire, à l’horizon 2025, 80 000 logements intermédiaires en Ile-de-France (pour un total de 100 000 sur l’ensemble du territoire)  destinés aux salariés d’entreprises et ménages des classes moyennes.


Ce plan répond à une demande de plus en plus criante dans la région. On estime en effet aujourd’hui les besoins en logement intermédiaire en Ile-de-France à quelque 160 000 logements. L’objectif d’Action Logement est donc de produire la moitié selon Benoist Apparu, ancien ministre du Logement et ancien député (LR) de la Marne.

Le but est d’aider à se loger en Ile-de-France, à proximité des bassins d’emploi et des transports, les salariés des classes moyennes et les jeunes actifs, aux revenus trop élevés pour avoir accès à un logement social, mais insuffisants pour accéder aux logements du marché libre, excessivement élevés dans la capitale et la proche banlieue. Cette situation oblige de nombreux ménages à vivre loin de leur lieu de travail, ce qui entraîne une dégradation des conditions d’existence, notamment avec l’allongement des temps de transports  (68 minutes en moyenne en Ile-de-France).

Action logement affirme donc qu’il va pouvoir produire 80 000 logements franciliens aux loyers inférieurs de 15 % à 20 % en moyenne à ceux du marché privé. Cet ambitieux projet  représente un investissement de 18 milliards d’euros. Ainsi 10 000 logements par an devraient être produits. Leur taille sera en moyenne de 48 m², et 55 à 60 % seront des T1 ou T2.

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance