Fleury-Mérogis : des détenus refusent de regagner leur cellule

Fleury-Mérogis : des détenus refusent de regagner leur cellule

Paris Vox – Plus d’une centaine de détenus de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) ont refusé de regagner leur cellule, aujourd’hui,  en pleine journée d’action des surveillants contre leurs conditions de travail.


«  A la fin de la promenade, 123 détenus ont refusé de regagner leur cellule. Il n’y a pas de revendications, pas de violence. Des ERIS (Equipes régionales d’intervention et de sécurité) sont en route pour leur faire réintégrer les cellules  » a déclaré la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP).

Les détenus « font de l’immobilisme »  et refusent de regagner leur cellule depuis midi. Cette action serait la conséquence  d’un  temps de promenade  écourté. La tension dans l’établissement, plus grand d’Europe, serait très forte.

Selon une source syndicale citée par le Figaro : « Le mouvement national de blocage des prisons perturbe les parloirs et les promenades. Face à ça, les détenus ont montré leur colère, en tapant sur les portes, en insultant le personnel  et les ERIS ont été déployées pour  éviter tous débordements et faire du maintien de l’ordre  ».

Fermer le menu