Coupe de la ligue : victoire du Paris Saint-Germain en quart

Coupe de la ligue : victoire du Paris Saint-Germain en quart

Paris Vox – La reprise du Paris Saint-Germain s’effectue plutôt tranquillement. Alors que Paris a gagné contre le Stade Rennais sur le score de 6 à 1 dimanche dernier en coupe de France, le PSG s’est à nouveau imposé contre Amiens ce mercredi soir.


Contexte 

Fort de sa victoire éclatante en coupe de France, le Paris Saint-Germain se déplaçait à Amiens pour les quarts de finale de la coupe de la ligue. Paris est, dans cette compétition, en route pour défendre une coupe acquise les quatre dernières années.

Thiago Motta est resté à Paris pour cause de blessure contractée lors du match contre Rennes. Javier Pastore et Edinson Cavani, arrivés en retard à l’entrainement, n’ont pas été retenus par Unai Emery. S’agit-il là d’une sanction pour ce retard comme certains le laissent entendre ou bien d’une reprise adaptée ? Rien, en tout cas, n’a filtré au niveau du club.

La composition de l’équipe est donc la suivante : Trapp dans les buts, avec une défense composée de Berchiche, Silva – Marquinhos en charnière et Meunier à droite. Le milieu est composé de Rabiot, Verratti et Draxler. Le trident offensif est le même que contre Rennes, à savoir Di Maria et Neymar qui épaulent Mbappé, aligné en pointe.

Le match

Paris s’est imposé 2 à 0 contre Amiens. On ne retiendra pas grand chose de la première période que Paris aura dominé stérilement. Le gardien amiénois a été expulsé à la 34ème minute suite à un tacle dangereux sur Kylian Mbappé.

Avant la reprise de la deuxième période, on peut apercevoir sur le terrain, les joueurs réunis en cercle autour de leur capitaine Thiago Silva. Bien que l’on ne connaisse pas la teneur des propos échangés, on devine une incitation à se projeter rapidement devant et à marquer rapidement.

Un encouragement entendu par les joueurs, Neymar se procurant un penalty qu’il transforme. Rabiot marque quelques minutes après de la tête. Le but est l’objet d’un imbroglio, pas validé par la « goal line technologie », c’est l’arbitrage vidéo qui valide le but.

Paris se qualifie pour les demi-finales à l’issue d’un match qui ne restera pas dans les mémoires. Le PSG se déplacera à Rennes.

Fermer le menu