PSG : dernière victoire avant les vacances

PSG : dernière victoire avant les vacances

  • Post Category:À la une

Paris Vox – Le Paris Saint-Germain affrontait le Stade Malherbe de Caen ce mercredi 20 décembre. Le club de la capitale recevait dans son antre pour le dernier match de l’année 2017.


Le PSG reçoit Caen auteur d’un début de saison intéressant. Paris a plusieurs joueurs absents pour disputer ce match. Presque la totalité des lignes est touchée, Aréola est malade, Alves et Kimpembe suspendus, Rabiot est blessé de son côté… Seule la ligne d’attaque est épargnée.

Côté composition cela donne donc : Trapp dans les cages, Meunier à droite, charnière brésilienne composée de Silva et Marquinhos et Berchiche à droite. Thiago Motta retrouve son poste de sentinelle, appuyé par les argentins Lo Celso et Pastore. En attaque, sont alignés Neymar, Mbappé et Cavani en pointe.

Paris s’est imposé  3 à 1. Le match aurait pu être plus prolifique en buts mais Paris s’est parfois perdu en voulant être trop collectif. Situation assez paradoxale pour une équipe à laquelle on reproche parfois son côté soliste. Pendant le match, il était clair que les parisiens souhaitaient faire marquer Cavani qui se rapproche à grand pas du record du nombre de buts du PSG, détenu toujours par Zlatan Ibrahimovic.

Cavani est d’ailleurs le premier buteur. Après une grosse accélération de Mbappé sur son côté droit et après avoir éliminé 3 joueurs caennais, le jeune français centre en retrait pour Cavani qui reprend d’une talonnade absolument géniale.

A la mi-temps, Paris rentre avec ce modeste écart, mais dégage beaucoup de sérénité.

Paris attaque la seconde mi-temps avec sérieux et cherche le second but. Celui-ci arrive par Mbappé bien servi par Lo Celso, auteur de beaux gestes et d’une partie intéressante. Plusieurs occasions franches pour le PSG d’aggraver l’addition vont suivre mais Vercoutre veille aux grains dans ses cages.

C’est Berchiche, auteur d’une prestation compliquée dans son couloir gauche, qui trouve la faille pour le 3-0. Le latéral reste humble et est récompensé par l’ensemble de ses coéquipiers.  Alors qu’on pense que Paris va rester sur une partie sans but encaissé, l’arbitre accorde justement un penalty aux caennais que Santini transforme.

Paris part en vacances avec 50 points et 9 points d’avance sur son dauphin, l’AS Monaco.